Un été pas comme les autres

A l’heure ou j’écris ces lignes, comme les étés précédents, j’aurai du vous faire un petit debrief de nos semaines de vacances. Habituellement nous les prenions en août, simplement parce que l’entreprise pour laquelle je travaillais ferme en août pour congés annuels. Oui mais voilà, cette année, cet été,  est celui du changement. Changement de ville, de département, de région même, changement de vie.

J’ai arrêté de travailler début Juillet, pour préparer notre déménagement. Ce ne fût pas toujours agréable sous le cagnard parisien… Les jours sont passés très vite, jusqu’au dernier weekend du déménagement. Vendredi matin, 7h30, les déménageurs débarquent et en quelques heures (merci le monte-charge), tout est mis dans la camion. Livraison prévue le lendemain matin, même heure. L’après-midi, il a bien sûr fallu finir de nettoyer, voir le propriétaire pour l’état des lieux, et ensuite prendre la route direction la Bretagne.

adieu appartementNous sommes arrivés tard, dormi à peine quelques heures chez des amis qui habitent près de notre nouveau chez nous.

Le samedi matin à 7h30 les déménageurs étaient là. Heureusement j’avais embarqué avec moi ma machine a café, vital au vu du peu d’heures de sommeil des derniers jours… Quelques heures plus tard et nous étions seuls dans notre maison.

new life

Car oui, nous avons quitté notre appartement de la très proche banlieue parisienne pour une petite maison avec jardin de la proche banlieue de Rennes. Oui, nous avons quitté notre zone de confort pour nous lancer dans une nouvelle aventure. Monter une entreprise, créer nos propres jobs, être nos propres patrons, et travailler de la manière dont on l’entend. Avec bien sûr toutes les incertitudes que cela peut entrainer, allons-nous réussir ? Le projet va-t-il fonctionner ? Allons-nous nous adapter ? Enfin moi surtout, parisienne depuis longtemps…

Cela fait longtemps que nous murissions le projet d’aller au vert, de ne plus vivre dans le speed et le stress de la capitale, de vivre plus sainement, dans un espace un peu plus grand… Et puis un jour, le pas est sauté. Cela va déjà faire bientôt un mois que nous sommes là, et pour le moment j’ai l’impression d’être en location de vacances… !  Surement le fait d’avoir un jardin et de pouvoir trainer dehors sur une chaise longue, ou encore manger du BBQ à gogo… Ce qu’avant nous ne faisions qu’en vacances.

Et puis le rythme n’est pas encore posé, la gnomette n’a pas vraiment été là depuis le déménagement, elle n’est passé que très peu ici, mais elle a pu avoir de belles vacances avec ses cousins/cousines/famille. Que nous adultes n’en ayant pas n’est pas grave, mais c’était important qu’elle ne passe pas les 2 mois d’été au centre de loisirs.

Bien sûr il reste encore quelques cartons, car nous n’avons pas fait que déballer… Travailler un peu sur le projet, voir des amis qui étaient dans le coin, passer quand même une journée au bord de la mer… L’été a été exceptionnellement beau et chaud pour le coin, alors cela aurait été fort dommage de ne pas en profiter un peu !

Et puis quand même nous nous accordons quelques jours tous les 3. Nous allons passer quelques jours à Paris avant de nous évader ensemble. Récupérer la petite, jouer les touristes et partir au bord de la mer. Et puis ce sera la rentrée et un nouveau rythme va s’installer. Peut-être à ce moment là n’aurais-je plus l’impression d’habiter en vacances… ?

sunset

Pause

Il est l’heure de la pause estivale… Cette année elle est un peu différente car elle ne sera pas consacrée à des vacances mais à changer de ville, de département, de région, bref, de vie…

Pour ceux qui ne le savent pas encore nous quittons Paris pour aller vivre en Bretagne. Changement radical certes mais pour une vie meilleure…

Je vous parlerai de tout ca à la rentrée, ou dès que nous serons installés et quand nous aurons une connexion internet !

J’écris ces quelques lignes depuis mon mobile alors excusez la mise en page et autre petite chose non calée !

Je vous souhaite un très beau mois d’août et vous dit à bientôt pour de nouvelles aventures !

La box vacances #7

Et oui, de nouveau les vacances, la séparation… Cette fois-ci elle est un peu plus longue, car avec le déménagement nous prenons le temps de finir les cartons et le ménage sans elle, et aussi quelques jours dans la nouvelle maison le temps de déballer un petit peu… Alors elle part pour quasiment 15 jours. Elle revient 2/3 jours à la maison avant de repartir en camping avec son parrain, puis elle repartira une semaine dans le sud avec sa marraine. Top programme pour cette petite !

Donc, comme chaque fois qu’elle part sans nous, elle a sa petite box vacances… Cette fois-ci elle est un peu plus grosse car son « vrai » anniversaire tombe demain… Même si elle a déjà son cadeau, je voulais marquer le coup. Alors elle trouvera dans sa box…

summer box

Du Hello Kitty : un cahier de peinture et un short

hello kitty

Des livres : un avec plein d’histoires de loup et un autre qui raconte l’arrivée dans une nouvelle maison, parfait !

livres enfant

Des jeux :  un jeu vintage pour composer des mots et un petit carillon a construire.

jeux enfant

En plus des activités que lui réservent ses grands-parents et ensuite sa tante et ses cousines au bord de la mer, je pense qu’elle va passer de bonnes vacances… Même sans nous !

NB : elle a eu sa box mardi, jour de son anniversaire… 6 cadeaux pour mes 6 ans a-t-elle dit ! Et dire que je n’y avais même pas pensé…

La blessure enfouie

Il y a ces blessures qui mettent du temps à guérir. Il y a ces blessures qui vous changent à tout jamais. La perte de notre petite fille à 6 mois de grossesse il y a un peu plus de 2 ans a surement été l’épreuve la plus difficile à combattre, la blessure la plus lente à guérir pour moi. Il y en a eu d’autres, comme le décès de mes grands-parents ou de mon père, mais celle-ci a été la plus longue à cicatriser. Depuis, la vie a repris son cours normal et joyeux… On pense à elle, souvent, on ne l’oublie pas bien sûr, d’ailleurs on ne l’oubliera jamais. Quand je pense à elle, un soupçon de tristesse, de nostalgie, de peine m’envahit, quelques instants, et la vie reprend son cours.

Je pensais avoir oublié tous les moments difficiles, les jours, les heures entre l’annonce de ses poly-malformations et l’accouchement. A vrai dire, je n’y pensai plus du tout. Et puis une blogueuse que je connais a malheureusement vécu une situation similaire. Et tout est remonté d’un coup. Des images , des sensations, des sentiments enfouis au plus profond de mon être ont rejailli à la surface… J’ai ressenti physiquement la souffrance que j’avais connu, je me suis revue à la maternité, le choc, l’incompréhension, la colère… Garder le bébé 1 mois avec moi sachant que l’inéluctable aurait lieu… Espérer l’impossible, que peut-être elle aurait une chance, vu qu’elle continuait à se développer dans mon ventre… J’ai revécu ces heures les plus noires, où je restais prostrée, à regarder bêtement la télé et les programmes les plus stupides pour me vider la tête… Je revois le jour J, la maternité, la gentillesse de la sage-femme, la venue du bébé mort-né, les pleurs, les pleurs…

Toute cette douleur, je pensais l’avoir oubliée, écrasée, éradiquée à tout jamais. J’avais beaucoup de moments de black out, surement un masque que je m’étais mis pour avancer, pour ne plus souffrir. J’ai tout repris en pleine figure à l’annonce de cette terrible nouvelle qui m’a replongée dans la passé. Une grosse claque à laquelle je ne m’attendais pas. Cette blessure est finalement plus profonde que je ne pensais, elle était juste enfouie et attendait vicieusement un événement déclencheur pour refaire surface. Mais heureusement le temps a passé, et j’ai finalement accepté tous ces souvenirs comme faisant aussi partie de ce que je garde d’elle. Elle, Erika, la petite sœur qui n’est pas venue.

sunset

Wishlist des 6 ans

Le casse-tête des cadeaux d’anniversaire a recommencé ! Dans quelques jours la gnomette fêtera ses 6 ans, sans nous comme la plupart des étés car elle sera en vacances dans le Nord… Nous le fêtons en décalé, comme souvent, demain, avec celui de sa cousine qui est née quelques jours avant. Bien sûr, elle l’a déjà fêté avec ses copains de l’école, surement le plus important à ses yeux !

Comme elle n’est pas très exigeante ni demandeuse, il faut que je lui tire les vers du nez pour savoir ce qu’elle aimerait… Je pensais qu’avec l’âge elle aurait des envies plus précises, mais non, je dois toujours la faire parler, essayer de deviner selon nos discussions… Après pas mal de papotage, elle m’a parlé de 2 cadeaux, le reste, c’est de la déduction… Et j’espère ne pas m’être trompée !

Ce qu’elle a demandé elle :
- un appareil photo numérique : elle en avait déjà parlé, on avait regardé mais ceux pour les petits ne nous avaient pas convaincus. Sachant qu’elle fait déjà de superbes photos argentiques, nous avons préféré attendre et lui offrir autre choses qu’un joujou en plastique. Alors elle aura un vrai petit numérique rien que pour elle ! Et elle arrêtera de piquer nos téléphones pour faire des photos…
- un déguisement de Peter Pan : oui, oui, Peter Pan. Elle avait eu la fée clochette, il est trop petit, et elle veut absolument Peter Pan… Bon choix !

Ce que j’ai déduit de nos conversations :
- un kit de création de bijoux : celui-ci est avec des kokeshi, elle les a étudié en GS et en a dessiné des dizaines, parfait !
- un jeu pour apprendre à lire l’heure : elle en a envie depuis si longtemps…
- un kit de jardinage : et oui, nous allons avoir un jardin, et elle veut nous aider !
- un jeu pour jouer dans le jardin : un croquet pourquoi pas, c’est un jeu familial sympa. La balançoire ou cabane nous verrons avec le Père Noël…

cadeaux 6 ans

Nous lui offrons l’appareil photo et une mamie le déguisement de Peter Pan. Le reste, on verra ce qu’elle aura, de cette liste ou non. En tout cas, j’ai hâte de voir sa tête demain soir lorsqu’elle découvrira les cadeaux qu’elle voulait vraiment…