Et 2017…

Et pour bien commencer cette année, je vous souhaite à tous le meilleur de ce que vous désirez ! Je vous ai laissé a quelques jours de Noël, et depuis je me suis retrouvée dans cette étrange faille temporelle des vacances de Noël. Temps de la déraison, de la non-réflexion, le tout à 100 km/seconde (minimum).

xmas

Partir, revenir, repartir, les copains, la famille, une petite maladie, bref, un agenda de ministre fort rempli qui laisse sur les rotules. Quoi de mieux pour commencer que d’être dans un était « lamentable » ? De celui qui donne envie de dire « ah non hein c’est fini, PLUS JAMAIS », et nous entraine sur le pas des bonnes résolutions… ou pas, on verra bien en fin d’année ;)

Nous avons passé Noël à la mer, je crois bien que c’est ma toute première fois ?! Bon, c’était un drôle de Noël, on a frôlé les 15 degrés, pas facile de se mettre dans le mood hiver/Père Noël/rennes/sapin ! Mais plutôt grandes balades (préventives et digestives) au bon air. La gnomette ravie de voir ses grandes cousines. Des beaux cadeaux a gogo et des jolis moments en famille, comme toujours.

bretagne family

Puis direction Paris, famille et amis, encore des cadeaux et des bons moments en famille mais aussi avec les amis que l’on voit moins. Beaucoup de rigolade, et du grand n’importe quoi ! La gnomette ravie de voir ses petits cousins (bis).

reindeer

De tout ça j’ai ramené des chouettes souvenirs mais aussi un énorme rhume de cerveau. Qui a débarqué à l’improviste, pile-poil pour me laisser pantoise et HS la soirée du nouvel an. Il m’a bien pris la tête, mais je me suis consolée avec 3h30 de Seigneur des Anneaux et mon chat gaga de ne pas m’avoir vue pendant 4 jours. Ahhhh Paris, merci pour ce souvenir et ce démarrage d’année dont je me souviendrai !

new year'eve

Et voilà que c’était déjà la reprise, enfin presque car ce rhume m’a collé  à la peau plus d’une semaine. Donc pas encore de sport, des soirées courtes. Mais il a quand même fallu se remettre au boulot, et avec le cerveau en miettes, on y va au ralenti. Et pour finir cette reprise en beauté, c’est la gnomette qui s’est chopé une gastro ce week-end… Et dire qu’au début j’ai cru qu’elle avait fait une intoxication alimentaire due à une overdose de galette !

feve minion

Bon, ça y est, on va peut-être pourvoir la commencer normalement cette année ? Il serait temps que je fasse le bilan de mes objectifs et poser des nouveaux. Et aussi penser aux cartes de vœux. Et aussi… Ohlala ça fait déjà trop de choses pour un démarrage en douceur. Ah oui douceur, c’est bien ça pour commencer une année ! Alors je vous dis à bientôt, en douceur…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les petites attentions pour les copains

Noël, c’est l’esprit de fête et de partage. Le plaisir d’offrir, simplement. A l’école primaire, la gnomette rentre souvent avec des « petits cadeaux » : le plus souvent des dessins, des bonbons, mais aussi des billes, des cartes « star wars » ou autre… Elle a même eu une bague de son amoureux ! Plein de gentilles attentions. Du coup, je lui ai proposé d’offrir une petite sucette en chocolat pour ses copains avant les vacances de Noël.

J’ai reçu un kit de Noël pour faire des sucettes en chocolat : en forme de sapin, flocon, bonhomme de neige…

sucettes au chocolat

Oui mais, le chocolat, comment le transporter ? Comment les offrir sans que cela ne tâche tout ou ne fonde ? Je me suis souvenue avoir des petits sachets transparents… l’emballage idéal ! La petite a personnalisé ses cadeaux : elle a fait une liste des copains a qui elle voulait offrir les sucettes, et a réfléchi consciencieusement pour savoir quelle forme, quelle étiquette, jusqu’à la couleur du fil pour quel copain.  Elle a écrit le prénom du destinataire de sa plus belle écriture et nous avons emballé les sucettes.

sucettes au chocolat sucettes au chocolat sucettes au chocolat

Elles ont passé la nuit au frigo et sont parties le lendemain à l’école. Franc succès aux dires de la petite…  Certains n’ont même pas attendu de rentrer chez eux et l’ont dévoré de suite. Bilan ; une petite fille contente d’avoir fait plaisir a ses copains, et des enfants heureux d’avoir une sucette au chocolat ! Le tout a demandé un tout petit investissement de temps de ma part et 1/2 tablette de chocolat…

Une petite attention fait toujours plaisir… Même aux petits !

Le blog se met en vacances pour quelques jours, mais je vais surement trainer par ici. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, et vous dis à l’année prochaine !

NB : désolée pour la qualité des photos, mais l’éclairage artificiel de la maison n’est pas au top…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Brouillard

Le brouillard qui vient et s’installe pour tout un weekend. Bien dense, bien épais, de ceux qui ne donnent pas vraiment envie de sortir. Malgré tout, l’appel de la forêt qui se fait entendre… La curiosité de la voir perdue dans le brouillard. Les arbres sans feuilles dont les branches nues surgissent comme des fantômes. Les toiles d’araignées gorgées de gouttes d’eau qui ressemblent à des colliers de perles.  Les différents sons que l’on entend avant de découvrir leur provenance, comme ce cheval et son cavalier dont nous avons entendu les pas résonner bien avant de le voir arriver sur le chemin. Une ambiance particulière… C’est beau.

brouillard brouillard brouillard brouillard brouillard brouillard brouillard

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le cadeau de fin d’année pour la maîtresse

Après le succès des sablés de l’an passé, nous réitérons cette année le cadeau de fin d’année à déguster. Mais cette fois-ci avec des chocolats fait maison. J’ai trouvé une recette de chocolats pralinés faciles à réaliser dans un livre de la médiathèque. Évidemment il a fallu la tester avant de les offrir, ce qui m’a permis de l’ajuster et de la rendre meilleure (et d’en profiter et de se régaler !).

Voici comment faire rapidement des chocolats pralinés : mélanger au bain marie 1/2 tablette de chocolat noir 70% et 1/2 tablette de chocolat praliné. Sortir du feu, finir de touiller en émiettant les gavottes (1/2 paquet). Une fois le tout bien mélangé, verser le tout dans un moule à cake (dans lequel vous aurez au préalable mis un film transparent s’il n’est pas en silicone pour un démoulage facile). Après quelques heures au frigo, démouler et couper en petits carrés. C’est prêt !

chocolats chocolats

Bien sûr, il faut un contenant pour les mettre ces délicieux chocolats ! Il vous faut un pot en verre, un petit bout de tissu, du fil, une étiquette pour le nom pour une personnalisation simple et jolie. Si vous avez du matériel créatif, il suffit de s’amuser ! J’ai farfouillé et avec ce que j’ai trouvé nous avons fait un(e espèce de) renne.

chocolats

Des yeux à coller, des cure-pipe, du papier crépon pour le nez et voilà un magnifique pot à chocolat renne ! Comment ça, vous ne trouvez pas qu’il ressemble une Madame Renne ? En tout cas j’espère qu’il fera sourire la maîtresse…

chocolats

La recette qui fait (enfin) aimer la courgette aux enfants difficiles

Je ne me rapelle plus vraiment comment cela se passait quand elle était bébé, mais j’ai l’impression que depuis quasiment toujours elle râle chaque fois que l’on mange de la courgette. Elle n’aime pas trop ça, mais j’ai de la chance, elle mange quand même. Je la mélange toujours à d’autres légumes, ou à des féculents mais elle arrive quand même toujours à la sentir… !

courgette

Je cherche donc des moyens de lui rendre ce légume sympathique. J’avais essayé une première recette de beignet, mais bof, la pâte ne tenait pas et je me suis retrouvée avec des beignets mous et gras. Bof donc. Mais ne lâchant pas l’affaire, j’ai décidé d’en tester une autre trouvée sur la toile. Voici ce qu’il vous fait comme ingrédients pour cette  recette miracle délicieuse :

  • 1 courgette
  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 20g de parmesan râpé
  • 3 oeufs
  • 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 10cl d’huile de tournesol
  • sel, poivre

Voilà la recette initiale… Je n’avais pas de parmesan donc j’ai mis une énorme poignée de gruyère râpé à la place ! Vraiment énorme. Et j’ai mis 1,5 courgettes car elles étaient plutôt petites. Quant à l’huile de tournesol… J’avoue avoir mis à la louche, dans ma poêle, aucune idée si ça faisait 10 cl…

Il faut râper les courgettes grossièrement. Dans un saladier, mélangez la farine, les œufs, la levure, le gruyère râpé et l’huile d’olive. Mixez bien le tout et ajoutez-y les courgettes. Faites chauffer fort la poêle puis réduisez à feu moyen. Mettez de l’huile dans la poêle et déposez des cuillères à soupe de pâtes à beignet en leur laissant de la place entre elles (car elles vont gonfler un peu avec la levure). Laissez cuire quelques minutes de chaque côté jusqu’à ce que les beignets soient bien dorés. Vous pouvez les essorer un peu sur du papier absorbant, histoire d’avoir meilleure conscience en les dégustant.

beignets de courgette

Et voilà c’est prêt ! Nous les avons mangés accompagnés de riz. Et comme a dit la gnomette : « c’est vraiment trop bon ! ». Bien sûr je ne lui ai dit qu’après que c’était de la courgette… Elle a eu du mal à le croire mais a quand même dit qu’elle en voulait encore. Je crois bien que c’est la première fois qu’elle se régale autant avec de la courgette… Victoire !

Alors si vous avez des enfants un tantinet difficiles, essayez et dites moi si eux aussi n’y ont vu que du feu ! Et je confirme, pour les adultes aussi c’est très bon !

Enregistrer