La carte de vœux à planter

Comme chaque année, elle a été postée in extremis le 30 janvier. Ouf ! Car oui, je fais partie des irréductibles qui aiment envoyer des cartes de vœux. Cette année j’ai été déçue car je n’en ai reçue aucune. Oui, aucune ! Je suis tristesse… D’autant plus que la gnomette elle en a reçu une, la chanceuse ! On dirait que c’est une tradition qui se perd… Mais tant pis, j’en envoie quand même quelques-unes, à la famille, a quelques amis.

Cette année, la gnomette a voulu en faire pour ses copains, alors on a décidé de les faire à la main. Il me restait des graines d’herbe et de fleurs suite à une petite opération de communication pour notre projet, alors on a décidé de les envoyer avec les cartes. Et puis on voulait des étoiles, alors on a fait un mix des deux !

J’ai acheté du papier brillant argenté et du papier transparent à étoiles. J’avais des idées mais qui au final n’ont pas fonctionné, et après la réalisation de différents prototypes, et vu le peu de temps qu’il nous restait (ahhh vilaine procrastination!), on a fait simple, et de façon a ce que la gnomette puisse aussi le faire.

materiel carte

Je me suis chargée de la phase découpage du papier transparent car c’est  -sans mentir !- une tannée ! Impossible de découper bien droit, et plus j’en découpais, moins c’était droit ! J’ai aussi agrafé les petits emballages des sachets de thé contenant nos graines. la gnomette a préparé les étoiles avec la perforatrice, et les a collé sur les cartes.

wip carte

seeds

Il ne restait plus qu’à écrire nos vœux dessus, scotché le petit paquet surprise au dos et voilà ! Des cartes toutes simples cette année, mais avec un petit cadeau. En espérant que les petites graines d’herbe et de fleur surprise leur rappelleront nos bons vœux toute l’année  :)

whishes

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les petites attentions pour les copains

Noël, c’est l’esprit de fête et de partage. Le plaisir d’offrir, simplement. A l’école primaire, la gnomette rentre souvent avec des « petits cadeaux » : le plus souvent des dessins, des bonbons, mais aussi des billes, des cartes « star wars » ou autre… Elle a même eu une bague de son amoureux ! Plein de gentilles attentions. Du coup, je lui ai proposé d’offrir une petite sucette en chocolat pour ses copains avant les vacances de Noël.

J’ai reçu un kit de Noël pour faire des sucettes en chocolat : en forme de sapin, flocon, bonhomme de neige…

sucettes au chocolat

Oui mais, le chocolat, comment le transporter ? Comment les offrir sans que cela ne tâche tout ou ne fonde ? Je me suis souvenue avoir des petits sachets transparents… l’emballage idéal ! La petite a personnalisé ses cadeaux : elle a fait une liste des copains a qui elle voulait offrir les sucettes, et a réfléchi consciencieusement pour savoir quelle forme, quelle étiquette, jusqu’à la couleur du fil pour quel copain.  Elle a écrit le prénom du destinataire de sa plus belle écriture et nous avons emballé les sucettes.

sucettes au chocolat sucettes au chocolat sucettes au chocolat

Elles ont passé la nuit au frigo et sont parties le lendemain à l’école. Franc succès aux dires de la petite…  Certains n’ont même pas attendu de rentrer chez eux et l’ont dévoré de suite. Bilan ; une petite fille contente d’avoir fait plaisir a ses copains, et des enfants heureux d’avoir une sucette au chocolat ! Le tout a demandé un tout petit investissement de temps de ma part et 1/2 tablette de chocolat…

Une petite attention fait toujours plaisir… Même aux petits !

Le blog se met en vacances pour quelques jours, mais je vais surement trainer par ici. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, et vous dis à l’année prochaine !

NB : désolée pour la qualité des photos, mais l’éclairage artificiel de la maison n’est pas au top…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le calendrier de l’avent 100% récup

Cela faisait 2 ans que j’utilisais le même calendrier de l’avent, une petite maisonnette en carton que j’avais décorée et que je remplissais de petits cadeaux ou douceurs à manger. Mais elle était un peu encombrante cette maison, alors nous ne l’avons pas emmenée avec nous en Bretagne.

Je me suis donc replongée dans la création d’un calendrier de l’avent. J’ai remarqué que la gnomette est un petit écureuil, elle a tendance à tout garder, et assez longtemps. Elle a encore des cadeaux non utilisés du calendrier de l’an passé… (oui, oui) ! J’en ai donc déduis qu’elle avait bien assez de choses… Idem pour les chocolats, il est possible que nous en ayons encore de Pâques…  Et elle en aura surement à Noël ! Donc, inutile de continuer à consommer pour consommer alors qu’il y en a encore. J’avais vu l’an passé des calendriers de l’avent sous forme de bons : bon pour aller à la piscine, pour une activité avec papa etc. et j’avais trouvé ça très bien pour l’avent. Alors oui, ce sont des choses que nous faisons ensemble, régulièrement, il n’y a pas forcément besoin de bons pour ça… Mais là l’avantage, le plus pour la petite, c’est que c’est elle qui choisit quand elle le veut. Et c’est ça le vrai intérêt de la chose, pour une fois ce n’est pas nous qui allons décider. Et puis comme elle se débrouille plutôt pas mal en lecture, elle pourra lire ses bons, enfin essayer de déchiffrer mon écriture adaptée pour l’occasion en style « maîtresse » !

J’ai farfouillé dans ce que j’avais comme matériel DIY et finalement mon choix s’est porté sur de la récup de magazine Flow… Je suis partie d’un gabarit pour faire des enveloppes, et d’un petit cahier « mes p’tits papiers imprimés ». J’ai scanné le gabarit qui était un peu trop grand, je l’ai réduit à la taille souhaitée, je l’ai imprimé, découpé et il ne me restait qu’à transformer les 24 feuilles du carnet en forme d’enveloppes. Une fois le découpage terminé, j’ai écrit les différents « bons pour » à l’intérieur. Une fois toutes les idées sur papier, j’ai plié selon le gabarit et collé ces jolies petites enveloppes colorées.

calendrier de l'avent 2016 calendrier de l'avent 2016Puis j’ai tout mélangé, je n’ai pas mis d’ordre précis, sauf pour le 24 où c’est le bon pour un livre de son choix (le seul cadeau vraiment matériel). J’ai récupéré des autocollants fleurs de la petite, je les ai numérotés, collés au hasard sur les enveloppes et tadam ! Plutôt que de les accrocher (trouver de la place, et pas sûre que notre bébé chat ne s’amuse pas avec !), j’ai mis les enveloppes dans un bocal.

Il ne lui reste plus qu’à chercher chaque matin l’enveloppe du jour et découvrir son bon!

calendrier de l'avent 2016

Bilan : ce calendrier de l’avent ne m’a rien couté, un peu de jus de cerveau et d’huile de coude, et le rendu est plutôt joli, non ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les sablés d’Halloween

Jusque là, on ne s’occupait pas trop d’Halloween. Je ne sais pas si c’est le CP ou le changement de région, mais ici la gnomette a pas mal parlé d’Halloween… Donc, en ce dimanche pluvieux, on a fait ds petites activités autour du thème. Une petite carte, et des biscuits.

Bien sûr, je n’ai pas inventé le recette, je suis loin d’être une pro en cuisine… Je me suis inspirée d’une trouvée sur la toile et on l’a fait à notre sauce. Et nous voilà avec de superbes et horribles biscuits ! Ceux de la gnomette, de l’homme et les miens. On s’est bien amusés, et on s’est régalés !

Je vous livre le « secret » donc… J’ai vu ces biscuits ici, ils m’ont plu, quelques modifications pour faire les nôtres… A la place de la compote, de la confiture ! Et puis rond c’est plus fun ! ET voilà ! Facile n’est-ce pas ? Bon allez je vous fait quand même un petit topo :

– de la pâte sablée (recette trouvée sur la toile),
– un verre pour l’emporte-pièce
– de la confiture
– de l’imagination !

Le biscuit se compose de 2 ronds de pâte sablée. Sur un des ronds, dessiner la former souhaitée et la découper. Tartiner de confiture le 2e rond. Mettre le 1er sur celui avec la confiture, les sceller et tadam !

biscuit halloween

15 minutes au four à 180°. On était tellement pressés que l’on a oublié de mettre du jaune d’œuf dessus, a vrai dire ils sont juste moins dorés mais tout aussi bons !

Est-ce que vous reconnaitrez ceux de la gnomette ? Sachant que les plus beaux sont ceux de l’homme (et les miens, mais un peu moins quand même… )

biscuit halloween

Facile, rapide et rigolo, de la cuisine comme j’aime et à faire avec les enfants !

biscuit halloween

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un cœur pour papa (DIY fête des pères)

Il est vrai que cette année je ne voulais rien faire de spécial. Je n’avais pas eu vraiment le temps d’y réfléchir et nous sommes tellement sous l’eau ce mois-ci avec tous nos projets… Mais, mercredi après-midi, temps mitigé, je réfléchis 2 secondes et propose à la gnomette de faire une activité fête des pères pour dimanche. L’homme est en déplacement toute la semaine, donc la petite avait très envie de lui offrir quelque chose, comme… un dessin. Mais justement, des dessins nous en avons tous les jours, alors pour changer je lui ai proposé de faire un petit porte-clé avec des perles hama. Suggestion immédiatement validée.

 « Un cœur pour papa, maman ! » Je trouve un modèle simple et rapide (sur Internet), et surtout pas trop gros pour que ça tienne dans la poche. Et nous voilà parties à mettre le nez dans la boite de perles. La gnomette choisit 2 couleurs mais il faut trouver les bonnes perles perdues dans le grand pot… Je l’aide à trier au début, car finalement c’est le plus fastidieux et le plus long ! On sépare les couleurs choisies, chacune dans un pot. Une fois ce travail effectué, la gnomette commence à monter les perles. Comme le modèle est sur l’écran de mon ordinateur, loin de la table, je lui dit le nombre de perles par couleur qu’il faut mettre sur chaque rang.

perles hama fête des pères perles hama fête des pères

Et voilà ! En un temps record, le cœur est créé, repassé et devenu un porte-clef pour son papa.

perles hama fête des pères

Du coup, on a aussi crée une enveloppe origami qui sert de papier cadeau. La gnomette a dessiné sur une feuille que j’ai coupée au format carré pour le pliage. Que nous avons fait ensemble, c’est un origami assez facile (et elle l’a planqué tellement vite que je n’ai pas eu le temps de faire une photo… !)

Et voilà un cadeau de fête des pères réalisé sur un coup de tête… Pour résumer : rapide, simple, efficace et… joli ! Et aucune dépense, réalisé avec ce que l’on a à la maison. Et surtout, fait entièrement par la gnommette (l’essentiel). Reste à espérer que l’homme aime les couleurs…