Ma boîte mail écolo

Aujourd’hui, internet est devenu un outil commun, nous l’utilisons tous les jours sans réfléchir, c’est naturel. Tout y est dématérialisé, on ne se pose pas de questions, encore moins quant à une éventuelle pollution… Alors quand j’ai vu passer une campagne informative pour vider sa boite mail et ainsi dépolluer, j’ai réfléchi à ce sujet pour comprendre comment des mails pouvaient polluer.

Internet, les mails, utilisent des gros serveurs donc une une énorme quantité d’électricité. Par exemple, envoyer un e-mail avec une pièce jointe d’1 Mo, c’est 20 grammes de CO2 émis : autant que lorsqu’on allume une ampoule de 60 watts pendant vingt-cinq minutes. Cette pollution provient de la consommation électrique de nos ordinateurs mais aussi des data centers, très gourmands en énergie, par lesquels transitent les e-mails.

boite mail écolo

Fort de ces informations, j’ai trouvé une boîte mail qui cherche à réduire la pollution au maximum : Newmanity. Cette entreprise utilise  le data center EvoSwitch, installé aux Pays-Bas et alimenté uniquement avec des énergies renouvelables. Ce dernier utilise notamment la technique du free cooling, un refroidissement de l’air par le contact avec des endroits naturellement plus froids, l’air extérieur ou la terre. Ça me plait ! Et aussi, ils s’engagent à ne pas nous “fliquer”… Oui, oui, car vous le savez, nos mails n’échappent pas à la surveillance des fournisseurs d’accès… Newmanity s’engage à respecter la vie privée, fini les pubs ciblées !

J’ai apprécié leur message de bienvenue à la création de ma boite mail :

Bienvenue !
Nous sommes heureux que vous ayez choisi Newmanity Mail, la boîte mail qui respecte votre vie privée.
Ici sentez-vous libre !
Nous ne lisons pas et ne vendons pas vos données personnelles. C’est notre engagement premier.
Nous sommes également une green mailbox. Plus vous utilisez NewmanityMail moins vos mails polluent. Un mail classique consomme en moyenne 20 g de CO2, avec NewmanityMail, vos mails ne consomment plus que 10 g de CO2 en moyenne.
Et pour être complètement éco friendly, nous sommes engagés aux côtés de Reforest Action dans un programme de plantation d’arbres dans la région du Sine Saloum au Sénégal.
Avec NewmanityMail, allez à l’essentiel. Restez connectés à vos proches, partagez vos documents, gérez vos contacts et votre agenda.
Bonne découverte de votre boîte mail !
L’équipe Newmanity”

Voilà, je pense à terme quitter mon futur ex-ami gmail, je commence à utiliser cette boîte newmanity de plus en plus jusqu’à extinction des autres… Un petit pas de plus ! Pas encore convaincu ? Une petite vidéo sympathique pour sauter le pas :)

 

NB : billet non sponsorisé, si ce n’est par une prise de conscience écolo !

Le jour où je me suis débarrassée de mes produits ménagers

Vivre mieux, faire attention à la planète, ne pas trop consommer, manger local et bio… Plein de bonnes résolutions pour une vie meilleure ! Depuis que la gnomette est arrivée dans nos vies, on essaye de changer notre façon de consommer pour lui apporter le meilleur. Seulement, j’avoue, il est parfois difficile de changer des habitudes ancrées depuis des années. Faire attention à ce qu’on achète, à l’impact que cela peut avoir sur la planète, n’est pas forcément quelque-chose qui vient automatiquement. Il faut une prise de conscience. Pour nous c’est arrivé avec la gnomette, et depuis, on s’informe, on regarde, on apprend, on s’améliore. Ce n’est pas toujours facile au quotidien, je ne fais pas partie de ces gens qui peuvent changer radicalement… Je suis plutôt adepte de la méthode Kaizen, le pas à pas. Seulement, finalement, j’avais tendance a trop traîner/trainer (choisissez la bonne orthographe) sur certains points, et finalement les choses ne se faisaient pas.

Alors je me suis fixée des petits objectifs, avec l’aide d’une appli sympa (90 jours), en allant quand même à mon rythme, parce que 90 jours c’est peu ! Le 1er “défi” tombe : acheter du vinaigre blanc. Plutôt facile tu me diras, j’en ai déjà ! Et je m’en sers pour certains nettoyages, mais pas pour tout.  Carrément pas assez même ! Car dans mon placard j’ai encore toute une jolie panoplie de produits ménagers a l’impact environnemental conséquent : produits chimiques et toxiques, emballages multiples… Alors bien sur il y a des produits écolo, mais cela reste chimique et coûteux, car on te vend un nombre incroyable de produits, même en bio … Alors qu’avec le vinaigre blanc on peut laver une grande majorité de l’intérieur. Avec son copain le bicarbonate de soude.

Bien sûr je sais déjà tout ça, mais je n’étais pas vraiment passée à l’action. A chaque fois je me disais : c’est bête de jeter quand même, je n’aime pas gaspiller… Mais ça n’en finissait jamais. Des vacances d’été ou il faut laver le mobilhome, zut pas de vinaigre blanc au petit supermarché, alors on rachète un produit… Et au final, le placard ne se désemplissait pas. Alors en testant cette appli qui me propose de faire le tri, je me suis dit ok, à un moment il faut y aller. J’ai d’abord pensé a donner tous ces produits ménagers, mais finalement je n’aide pas les gens en faisant ça… ! Alors direction la poubelle. Hop, le grand vide ! Tant pis pour ce gaspillage exceptionnel, car au final c’est pour une bonne cause. Pour le moment je garde la lessive, le liquide vaisselle, un savon de marseille, et du savon noir liquide. J’ai hésité à garder la javel pour la litière du chat, mais le vinaigre blanc la remplace aussi…

Détartrant, désinfectant, désodorisant, le vinaigre blanc a trouvé sa juste place dans notre placard (et j’ai gagné plein de place niveau rangement). Et chez vous, le vinaigre blanc est aussi votre ami ?

adieu produits ménagers

 

Et si on parrainait une ruche pour Noël ?

Il y a quelques jours, j’écoutais la radio dans la voiture et j’ai entendu aux infos que le budget moyen d’un ménage pour Noël était de plus de 500 euros. 500 euros !! C’est absolument dingue, j’ai du mal à le croire…  !! Ils ne précisaient pas pour combien de personnes, mais c’est une moyenne, que je trouve déjà énorme. Moi qui pensait qu’on était en période de crise…

Depuis déjà quelques temps, on essaye de consommer mieux chez nous, de faire attention. Et consommer mieux passe par consommer moins, et plus intelligemment. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de cadeaux à Noël, non, non, mais qu’il n’y aura pas orgie de cadeaux. Priorité aux mômes bien sûr. Et aux cadeaux utiles. Fini les achats frénétiques ! Et si en plus on peut faire des cadeaux éco-responsables… Alors banco ! Cette année j’ai eu envie de faire un peu de bien à notre planète. C’est le cadeau qu’on se fait pour nous. J’en ai parlé à l’homme et il a validé immédiatement.

Nous avons parrainé une ruche. On le sait, les abeilles sont en péril. Leur population diminue fortement, elles ont même disparu dans certaines régions. Et si elles venaient a disparaître totalement, ce serait une catastrophe, car elles pollinisent plus de 80% des plantes à fleurs. Seules 25 % des cultures ne dépendent pas de l’action des insectes pollinisateurs (les céréales par exemple). La plupart des cultures fruitières, légumières, oléagineuses, protéagineuses ainsi que celles des fruits à coques, des épices, du café et du cacao sont majoritairement pollinisées par les insectes. Imaginez donc un monde sans abeilles… L’apiculture joue un rôle crucial dans nos zones rurales et fournit un service important à l’écosystème grâce à la pollinisation, qui contribue à maintenir la biodiversité.

Alors nous avons décidé de parrainer une ruche, de donner un toit à des abeilles, pour multiplier leur chance de survie. Tu parraines une ruche pour un an, tu choisis le nombre d’abeilles que tu veux/peux aider. Tu suis l’évolution de ta ruche, et bonus ! Tu reçois des pots de miel provenant directement de ta ruche chaque année.  Alors, prêt à faire une bonne action pour ce Noël ? Prêt à faire un geste pour l’environnement ? Un cadeau éco-responsable ?

Vous trouverez toutes les infos sur le site : un toit pour les abeilles