Promenons-nous dans les bois

Dès que je vois les arbres se parer de leurs couleurs automnales, l’envie pressante d’aller faire un tour dans les bois me reprend. Mais, citadine, travaillant, et avec des weekends souvent prévus à l’avance et parfois chargés, pas toujours évident de s’échapper en forêt… Alors quand nous sommes partis dans le Nord chercher la gnomette, j’espérais vivement que nous aurions l’occasion d’aller mettre des grands coups de pied dans les feuilles marcher dans la forêt.

Ce weekend là, il a fait très beau et très doux, et ô joie, nous voilà partis pour une jolie promenade en forêt. La gnomette et son cousin se sont lâchés à courir et jouer dans les tas de feuilles. Et des feuilles il y en avait, plein, par moment mes pieds disparaissaient sous l’amoncellement. Il semble que le manque de pluie ait fait que les feuilles ne se sont pas tassées. Bonheur ! Certes, cela rend plus difficile la récolte des champignons, mais par contre pour traîner les pieds dedans c’est parfait !

Une partie de l’après-midi s’est ainsi écoulée dans les bois, entre construction de radeau, recherche de champignons, ramassage de tout-ce-qu’on-peut-trouver-par-terre, coup de pieds dans les feuilles… Le tout avec cette incroyable douceur d’octobre et la luminosité du soleil d’automne à travers les arbres. Nous sommes rentrés avant que la nuit ne tombe, car la gnomette a peur des loups… ouhouh !

Je l’ai eue, ma balade en forêt. Et j’en prendrai bien encore…

balade dans les bois feuilles d'automne feuille d'automne l'automne dans les bois
l'automne dans les bois
l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois l'automne dans les bois

L’appel de la mûre

Plein de mûres, partout, partout…” Quand j’ai reçu ce texto, j’ai eu très envie d’y aller. Par acquis des conscience j’en ai parlé à l’homme mais au fond de moi j’ai su qu’il allait dire oui et qu’on allait y aller. Cela faisait déjà quelques années temps qu’on en parlait, d’aller passer un weekend en Normandie pour cueillir des mûres et faire le plein de délicieuses confitures pour l’année…  Certes, j’ai toujours droit à mon pot de confiture de mûres normandes, mais on s’est dit que ce serait sympa d’y aller et de participer. Un bon prétexte pour voir les amis aussi.  Et puis comme pour beaucoup de choses, on le dit, mais le temps file, on zappe, on y pense mais ce n’est plus le moment… Mais cette année, il y a eu ce texto décisif.

mures blackberries mures blackberries

Nous voilà donc partis pour 2 jours en Normandie, dans le but de voir la mer faire de la cueillette intensive. Et des mûres il y en avait à foison ! Je n’en ai jamais vu autant, on les trouvait par grappes entières. Nous étions 9, et en une heure nous avons récolté plus de 10 kilos. Tranquilles, au soleil, dans le champ avec les vaches comme compagnie et la mer en fond. Même les 2 gamines ont bien participé, elle se sont prises au jeu, sans trop râler des griffures et diverses piqûres de chardon et orties… Les mûres, ça se mérite !

mures blackberries mures blackberries

Puis les hommes et les grands ont passé quelques heures à laver, tamiser, re-tamiser, faire cuire pour obtenir une succulente confiture.

mures blackberries

Le lendemain, au tour des pommes, bien qu’un peu tôt dans la saison, il y en avait déjà quelques kilos à ramasser. Compote et crumble au goûter, et pourquoi pas une petite tartine à la mûre ?

pomme apple

Au final, nous sommes même repartis avec un potimarron, de la rhubarbe, des oignons, un pied de fraise, de la menthe, tout en provenance du jardin. De quoi nous régaler pendant quelques jours…

rhubarbe

Bien sur, nous avons aussi fait un tour à la mer, respirer le bon air iodé, s’aérer les poumons, ramasser des coquillages, chercher des crabes, et surtout passer un bon moment avec les amis. Comme si l’été jouait les prolongations…

sea plage sea plage

La petite fille qui aimait les fleurs

Un joli sentier de la campagne bretonne au printemps. Un petit chemin dont les côtés regorgent de fleurs en tout genre. Une petite fille qui s’arrête à chaque pas pour cueillir ces jolies fleurettes de toutes les couleurs pour en faire un magnifique bouquet champêtre. La voir regarder, s’extasier, toucher, sentir chaque fleur ou herbe me fait sourire. Ses yeux qui pétillent au fur et à mesure que le bouquet grossit… “Est-ce que ce sera joli maman ? Hmmm ça sent trop bon !”

Un petit bonheur, un moment simple que l’on aimerait partager plus souvent… Loin du bruit, loin de la ville, “Maman, chez nous y a que des trottoirs et des voitures”. Alors, chez nous, elle s’arrête dès qu’elle voit un bout de feuille, de fleur, de verdure pour en ramasser. Tout ce qui dépasse d’entre les grilles, les fleurs du parc… On arrive souvent à avoir un petit bouquet. Et quand ce n’est plus la saison, on va chez le fleuriste, elle choisit 2 fleurs et on compose un bouquet à partir de ses choix. Parce qu’avoir et voir un bouquet de fleurs nous met du baume au cœur dès le matin…


petite fille fleurs
bouquet de fleurs

ramasser des feuilles

ramasser des feuilles

bouquet

 

Un dimanche imprévu

Ce week-end ci, malgré vendredi férié, nous n’avions pas prévu de partir, car la petite avait cirque le samedi après-midi (grrrr). Puis, un texto, une proposition pour aller au vert dès le samedi… à 1h30 de Paris. Réfléchir deux secondes, se dire oui d’emblée (on est toujours partants pour s’évader de la ville !), même si on arrive un peu tard… Départ donc à 17h après le cirque pour une soirée et surtout un dimanche sous le soleil de Bourgogne. Arriver dans une maison magnifique, et profiter des joies de la campagne entre copains : barbecue, farniente, jeux… Respirer les bonnes odeurs du printemps, regarder tout ce vert, recharger les batteries.

Un joli dimanche, totalement imprévu. Parfois il est bon de ne pas trop réfléchir et juste profiter quand des belles choses se présentent :)

landscape house little girl coffee landscape bbq house flowers little girl landscape

Spring Break

Un départ un peu reculé, je me suis retrouvée clouée au lit par une vilaine pneumonie… Mais enfin lundi je prends le train pour les retrouver. Quelques jours au bord de la mer, un changement d’air toujours apprécié.  A dans quelques jours !