Du bleu

Quelques images d’un joli coin de Bretagne dans les côtes d’Armor. Juste pour se rappeler que notre planète est belle et qu’il faut en prendre soin…

bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Paysages de Normandie

Qu’il fasse soleil ou gris, au bord de mer ou dans la campagne, souvent nous nous arrêtons pour regarder la beauté de ce qui nous entoure et savourer cet instant.

Les couleurs contrastées, les superbes paysages font de cette région un endroit où j’aime aller, en toute saison.

campagne normande campagne normande campagne normande

marée basse

marée basse

marée basse

bord de mer

bord de mer

temps gris

temps gris

Ce que je préfère par-dessus tout, c’est me perdre dans l’horizon.

Enregistrer

Les vacances de Février en Normandie

J’ai bien vu dans certains regards l’incompréhension la plus totale : « En Normandie, en hiver »? « Tu ne vas pas au ski plutôt »?  « Mais ma pauvre, tu es folle, il va faire froid et moche et y a rien à faire »… Ohlala toutes ces mauvaises langues que je vais m’empresser de faire taire ! Car la Normandie, c’est plutôt sympa, quelle que soit la saison, même en hiver. Si, si.

normandie en hiver normandie en hiver

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que nous y allons à cette époque. La différence cette fois-ci c’est que nous sommes parties toutes les 2 dans la maison de mon amie. L’homme travaillait, eux étaient en vacances à l’autre bout du monde… Restait à espérer que le temps soit avec nous. Et nous avons été chanceuses… Nous avons eu plutôt beau temps, plutôt doux, les petits oiseaux chantaient, on se serait cru au Printemps !

fleurs

C’était vraiment agréable. Nous avons fait de belles balades toutes les 2. J’ai amené la gnomette voir un beau coucher de soleil sur la mer… (l’avantage de l’hiver : il se couche à une heure très raisonnable pour les gnomes !).

sunset

On en a aussi profité pour dormir tard tous les matins, la pauvre petite poule dont nous avions la garde n’est jamais restée aussi longtemps couchée ! Puis rythme tranquille de vacances, lecture, coloriage, cahier d’activités, tricot, jeux…

jeu de société

Jusqu’à l’après-midi où nous sortions prendre un bon bol d’air. Et finir la journée avec avec un bon feu de bois. Voilà tout à fait des vacances comme je les aime ! Bon, la gnomette a un peu râlé que les balades duraient longtemps, mais je crois qu’elle a quand même apprécié ces instants.

balade normande balade normande

Certes, il y a un jour où le brouillard ne s’est pas levé du tout, du coup on en a profité pour aller faire un tour dans un aquarium et se cultiver un peu en admirant de beaux poissons et divers insectes et papillons.

poisson dinde

Ce qui était vraiment agréable, c’est que parfois la plupart du temps nous étions seules sur la plage, ou dans la campagne. On avait beau regarder partout, on ne voyait personne. Et ça, c’est le luxe. Le soleil, le bon air, la mer, l’horizon… et cette sensation d’être seules au monde.

normandie en hiver normandie en hiver

D’ailleurs c’est tellement beau que cela mériterait un article rien qu’avec des belles photos de paysages…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une semaine de vacances

Cet été, l’été du changement, semblait compliqué pour organiser des vacances… On s’est arrangé pour que la gnomette puisse partir et ne passe pas les 2 mois d’été au centre de loisirs. Elle y est allée les 3 premières semaines de Juillet, et a pu passer du temps avec quelques-uns de ses copains avant de déménager. Puis elle est partie un peu avec ses grand-parents, un peu avec son parrain et ensuite avec sa marraine, ne revenant nous voir que quelques jours et s’installer dans sa nouvelle chambre (merci la famille, sans vous elle n’aurait pas eu d’aussi belles vacances). On s’est organisé pour s’échapper quand même quelques jours ensemble, une petite semaine en famille, tous les 3, cela me semblait important qu’on se retrouve après ce drôle d’été.

Mais on fait quoi en une semaine ?

Nos vacances ont commencé par 3 jours à… Paris. Ahah si on m’avait dit qu’un jour j’irai en vacances en ville, là où j’ai presque toujours habité ! On est venus récupérer la gnomette et on s’est incrustés chez ma sœur ces quelques jours parisiens. Tant qu’à faire, on a choisi la période de gros cagnard, 36 degrés au compteur à Paris (et ce n’est pas la même chose qu’au bord de l’eau !). On a passé une première petite journée tranquille en famille à se balader dans la capitale.

Le lendemain on a amené la gnomette et sa cousine au Parc Astérix. The place to be quand il fait si chaud ! Avec tous les manèges qui t’éclaboussent, c’était vraiment top. Il y avait du monde, mais point trop, nous n’avons pas attendu si longtemps que çà. C’est spacieux et assez vert, bref on a bien aimé (comparé à Disney) et on s’est fait arrosé toute la journée. Le top.

parc asterix

Le surlendemain, rebelote 37 degrés, on décide d’amener les filles à une base de loisirs en région parisienne. Bien évidemment, nous n’étions pas les seuls…  Que de monde, partout, pour rentrer, sur la plage, dans l’eau, on se serait cru sur la côte d’azur aux heures de pointe de l’été… En même temps, malgré tout, nous étions bien mieux la que dans la fournaise de la ville. Trop chaud ? Un petit plouf. Trop chaud ? Une petite sieste à l’ombre. Trop chaud ? Replouf ! Bref, c’était chouette.

base de loisirs de jablines

Puis nous sommes partis tous les 3 direction le Puy du Fou. Nous avons profité d’entrées a prix vraiment sympa du CE de l’homme, du coup on s’est dit pourquoi pas ? La cinéscénie nous était offerte en plus (alors que c’est complet des mois à l’avance), on s’est laissé tenter. Nous avons passé 2 jours là-bas, sous – encore !- un cagnard de folie. Pour le coup, cela a gâché un peu notre plaisir, car il faut arriver un peu en avance pour les spectacles, et il n’y a pas vraiment d’ombre… On a eu chaud, très chaud, trop chaud ! Le vendredi çà allait encore niveau fréquentation, mais le samedi, beaucoup plus de monde, des queues encore plus longues, toujours aussi chaud, du coup, bof bof. Bilan mitigé mais peut-être cela fera l’occasion d’un article…

le puy du fou

Puis direction la Bretagne Sud, la presqu’île de Quiberon, dans une tente sur pilotis pour 2 petits jours. Cela ressemblait enfin aux vacances que l’on aime, les paysages sublimes de la côte sauvage, très peu de monde car juste avant la rentrée scolaire. Nous avons eu un jour frais et gris (enfin !!), on en profité pour se balader sans transpirer, abuser de la piscine chauffée du camping et même se baigner dans la mer une fois le soleil revenu. Je vous montrerai quelques photos car c’est vraiment beau là-bas… J’ai même ressorti un appareil argentique pour immortaliser tout çà, c’est dire !

bretagne sud bretagne sud bretagne sud

Une petite semaine, mais bien remplie, qui a filé, beaucoup de choses différentes, et globalement au top. Et mine de rien, il suffit de quelques jours ailleurs que chez soi pour avoir l’impression de décompresser…

Un avant-goût d’été à Nice

Ahhhhh Nice ! Combien de fois j’ai arpenté tes rues, et ta fameuse promenade des anglais… ! J’y ai même travaillé le temps d’un été sur une plage privée. Et puis avec les aléas de la vie, j’y suis moins allée. Cela faisait 5 ans que je n’y avais pas mis un petit doigt de pied… J’y suis retournée avant tout pour voir les amis qui vivent là-bas, mais j’avoue que j’étais contente de te revoir.

vue de Nice

Dès l’atterrissage, l’ambiance est posée : la mer, et ce bleu azuréen qui ne nous quittera – presque – pas du séjour.

la mer la mer la mer

Ne pas y aller pendant un certain temps m’a permis de redécouvrir la ville avec joie : beaucoup de choses ont changé, il y a cette jolie coulée verte, le miroir aux fontaines, des chouettes structures de jeux en bois pour les enfants, on a plus de place, on respire, c’est mieux.

nice nice nice

Le vieux Nice n’a en rien perdu de son charme, il fait bon y flâner en profitant de toutes les bonnes odeurs de la cuisine locale : pan bagnat, petits farcis, pissaladière, pizza, et socca… ou en y dégustant une bonne glace.

glace

Nous nous sommes aussi promenés dans le port et le parc du château d’où on a une jolie vue sur la ville.

la cascade du chateau nice le port de Nice le port de Nice

Nous avons même fait du vélo car les pistes cyclables se sont bien développées depuis notre dernière visite. Oui, je m’en rends compte, dès que l’on va quelque part en vacances, on ne peut s’empêcher de faire du vélo ! Cette fois-ci j’ai eu droit à un vélo vintage Courrèges, la classe ultime !

velo courreges nice en vélo

Il y a eu un tour en bateau, et le gnomette était super fière de barrer toute seule. On sait dorénavant qu’elle n’a pas l’air sujette au mal de mer, ouf.

capitaine de bateau promenade en bateau promenade en bateau

Il y a eu une petite escapade en Italie. Nice est tellement près de la frontière que ça aurait été dommage de ne pas aller y faire un tour. Nous sommes allés dans une petite ville près de la frontière, Bordighera. Tout petit comparé à Nice, et très calme. Nous avons déjeuné dans un restaurant au bord de la mer, et même les simples pâtes au parmesan de la gnomette étaient absolument délicieuses, elles n’ont besoin de rien tellement elles sont bonnes naturelles ! Ce jour-là le ciel était gris menaçant, mais il faisait très doux, et les contrastes de couleur étaient magnifiques à voir. Le bleu turquoise de la mer n’en ressortait que plus…

bordighera bordighera bordighera

Il y a eu un anniversaire BBQ, une chouette après-midi dans un jardin, avec de la musique pour les parents qui peuvent danser pendant que les enfants s’amusent. Le tout en dégustant de la brochette à gogo, un petit verre de rosé à la main. What else ?

J’ai aussi profité d’être dans le Sud pour aller voir 2 copines rencontrées dans un groupe FB… Et oui, parfois les réseaux sociaux ont du bon ! Nous avons passé un chouette moment à papoter, c’est quand même mieux, plus facile et plus sympa en vrai que sur la toile…

Et puis déjà le retour… C’est incroyable comme le temps file quand on passe de bons moments ! Nous avons profiter a fond de ces quelques jours avec nos amis que l’on ne voit pas assez. On a rencontré un chouette petit garçon, et la gnomette a joué a la grande sœur, c’était une belle semaine pour nous tous.

les enfants

Merci à nos amis qui nous ont accueillis royalement, promis on reviendra !

regarder la mer