Du bleu

Quelques images d’un joli coin de Bretagne dans les côtes d’Armor. Juste pour se rappeler que notre planète est belle et qu’il faut en prendre soin…

bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor bleu - cotes d'armor

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La panne de réveil

8h38. Je sens l’homme qui essaie de me tirer de mon étrange rêve. « Je crois qu’on est en retard pour l’école ! » Retour immédiat du monde onirique, j’essaye d’émerger, j’entrouvre un œil, je vois l’heure. Moment de panique, oooops oui en effet on devrait partir pour l’école dans moins de 5 minutes ! Puis détente immédiate sachant que ce n’était plus possible d’aller à l’école, chouette, on se rendort ? Et juste quand je disais à l’homme qu’il aurait pu me laisser dormir si c’était trop tard pour l’école, une petite voix se fait entendre : « maman ? ». Et puis les copains devaient passer 30 minutes plus tard. Bon, ok, faut se lever !

Mais comment cette panne de réveil a pu se produire ?  Le réveil a sonné pendant 1 heure… Après enquête approfondie, j’ai trouvé plusieurs facteurs qui pourraient être à l’origine de cet incident :
– le réveil était mis au plus bas, par mégarde bien sur ! (bobard n°1)
– j’ai dormi avec les boules quies et je les ai trop enfoncées cette fois-ci (imposture n°2)
– l’homme a essayé de me réveiller quand le réveil a sonné mais je l’ai envoyé gentiment bouler (affabulation n°3)
– on a une gamine qui dort, ça ne nous aide pas, voire c’est de sa faute ! (boniment final)

 Du coup, ce jour-là, on a dormi 1 heure de plus (faut croire qu’on en avait besoin)… et puis c’était un mercredi alors rater 3h d’école c’est pas si grave… ? Et puis zut aussi, pourquoi l’école est si tôt ?

flowers

NB : oui la photo n’a rien à voir avec cet article ;)

NB2 : saurez-vous trouver le clin d’œil musical dans ce texte ?

Enregistrer

Enregistrer

Pêle-mêle d’Avril

Youpi, le printemps est là ! J’aime cette saison, la nature qui s’éveille, regarder de près les bourgeons grandir, les fleurs qui reviennent à la vie, leurs odeurs vives (même si j’y suis un tantinet allergique… !). Il y a eu ce weekend exceptionnel au niveau météo, où l’on se serait cru en été . Du coup on en a profité pour ressortir les vélos, se balader vers chez nous et découvrir notre petite ville et ses coins charmants.

Il y a eu aussi 15 jours de vacances… Je crois bien que c’est une des premières fois où la gnomette ne va pas au centre de loisirs ni en vacances sans nous ! C’est fou comme le fait d’avoir un jardin nous donne moins envie de nous évader. Avant j’aurai réfléchi à quoi faire pendant les vacances, à caser la petite au centre et chez sa grand-mère…  Mais, non, cette fois-ci, elle est restée avec nous à la maison, et ce sont les mamies qui sont venues nous rendre visite.

Pendant les vacances il y a eu :
– la chasse aux œufs dans la jardin, les cloches cette année n’ont amené que du chocolat bio et en quantité raisonnable. une autre chasse, celle de la cueillette, avec une enquête policière a résoudre.
– il y a eu du ciné, 2 fois, oui, oui 2 fois, le truc qui n’était pas arrivé depuis… je préfère ne plus compter ! Nous avons été voir les Schtroumpfs avec la gnomette car elle adore les BD, et le film est pas mal du tout. Une autre fois entre adultes voir Ghost in the Shell le film, joli mais j’ai préféré l’anime.
– il y a eu un weekend en décalé au bord de la mer pour terminer les vacances (et oui, nous sommes rentrés pour voter) sur un grand bol d’air et de bleu.

Nous nous sommes lancés dans la création d’un potager, tous les jours nous sommes comme des gamins à aller voir ce qui pousse et comment ça pousse ! C’est magique ! Non, vraiment, pourquoi partir en vacances ?

Un mois d’avril bien rempli donc, de beaux souvenirs  et de belles photos avec notamment le challenge photos de fleurs de Flow Magazine… Du coup, une double d’images ce mois-ci.

Les fleurs d’Avril

Le pissenlit de près, enfin du plus près que je puisse faire avec mon téléphone !

fleur d'avril

Le joli bouquet surprise

fleur d'avril

Les lilas que je suis allée cueillir dans un des sentiers de la ville

fleur d'avril

Le pommier du jardin, superbe, reste à espérer qu’il donnera des pommes cette année !

fleur d'avril

Juste derrière chez nous, il y a plein de champs de colza… Ce jaune… Ces contrastes !

fleur d'avril

La vie en Avril

Ce mot de la gnomette sur sa porte : merci la méchante reine de Alice au pays des merveilles, notre tête a été tranchée une paire de fois !

la vie en avril

Une exploration plus poussée de notre ville (très étendue) et de chouettes coins à la limite de la forêt, parfait pour un tour en vélo

la vie en avril

J’ai trouvé le pauvre R2D2 abandonné au gymnase

la vie en avril

Après un weekend estival, le retour des nuits froides et du gel

la vie en avril

Changement d’air, du bleu, du bleu et du bleu !

la vie en avril

4e mois d’écharpe météo, et même si j’ai été moins assidue à tricoter chaque semaine (la faute aux vacances !), je pense mener a bout ce projet, ça m’amuse de suivre les caprices de la météo et de voir se créer l’écharpe jour après jour.

echarpe meteo avril

Enregistrer

Enregistrer

Je vous souhaite un joli mois de Mai (où les fleurs volent au vent…)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Jardinage en famille

Déjà, quand nous étions en appartement, nous avions des velléités de faire pousser des choses… Nos jardinières de fenêtre étaient remplies de fraises. On avait essayé de faire pousser d’autres choses en intérieur, mais feu Roméo le chat croquait toutes les plantes ! Nous étions contents avec nos fraises, mais c’était un peu frustrant.

Maintenant que nous avons un petit bout de jardin, nous allons essayer de cultiver quelques légumes. Avant de les planter directement en terre dans le jardin, nous avons fait des semis pour les garder au chaud. On a profité d’un après-midi ensoleillé, on s’est installé tous les 3 et hop ! un atelier jardinage en famille. Nous avons ressorti les graines et tout le matériel que nous avons eu en cadeau à Noël. Pour d’autres nous avons directement acheté des plants comme pour la courgette car nous nous étions pris trop tard pour faire des semis. Les débutants !

jardinage en famille jardinage en famille

Nous avons commencé par les tomates cerises et les tomates poires jaunes. Puis quelques jours plus tard nous avons mis en semis les haricots nains, des cornichons et de la courge luffa.

Puis, l’homme s’est lancé dans la construction d’un, non de 2 ! – potagers en carré. On y trouvera (enfin si ça pousse !) des radis, des carottes, de la laitue, de la roquette, des courgettes, du concombre, un melon… Et comme on adore les fraises, elles sont à part, histoire qu’on en ait le maximum possible ! Nous avons protégé le tout par des filets, car si les oiseaux ne sont pas encore venus essayer de chiper , le chat, lui, a cru qu’il s’agissait d’une litière géante…  Comme cela manquait un peu de fruits, on a aussi planté un framboisier et de la rhubarbe.

jardinage en famille

Histoire d’animer un peu le tout, nous avons aussi planté quelques fleurs dans la jardin, un mélange de fleurs roses et des tournesols. Et aussi un peu d’herbe a chat !

J’avoue pour le moment c’est l’homme qui gère le plus, la gnomette s’est aussi bien prise au jeu, et moi, doucement, mais surement :)

jardinage en famille

Et c’est passionnant de suivre au quotidien l’évolution des graines des semis, certaines grandissent vite pendant que d’autres ne sont pas encore sorties de terre… Récemment nous  avons couvert le potager la nuit car les gelées nocturnes sont revenues. Cela aurait été trop long d’attendre après les saints de glace, mi-mai, pour planter, on a bien gagné plus d’1 mois avec cette couverture ! Il nous reste encore une petite herboristerie à planter et ce sera pas mal pour une première année, non ?

Il y aura sûrement des erreurs, mais on espère pouvoir déguster quelques légumes (et fraises bien sûr) de notre potager cet été… Et c’est aussi une chouette activité partagée, régulièrement la gnomette demande si on ne pourrait pas planter quelque chose ! Et puis la magie de voir pousser une petite graine, l’évolution de sa tige, ses feuilles… C’est beau de voir la vie naître et grandir ! Et dans quelques mois cuisiner sa propre production…

jardinage en famille

Edit : depuis que ces photos ont été prises, les carottes sortent de terre, tout comme les radis et la roquette. La laitue elle n’est jamais sortie, ni la courge Luffa… Si vous avez déjà testé cette courge je prends vos conseils !

Et vous, vous aimez jardiner ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une belle journée

« C’était une belle journée, non ? » Voilà ce que j’ai dit à l’homme en rentrant un soir à la maison il y a quelques jours. Ce sentiment de bien-être, d’avoir passé du bon temps, une journée sans accroc ni prise de tête. Bien sûr cela ne veut pas dire que les autres jours ne sont pas bien, loin de là ! Mais que ce jour-là, il y a eu un petit plus, un petit quelque chose de difficile à décrire, une synergie de gens, de moment, de temps, un petit truc différent, un imprévu qui fait que c’était un peu mieux que d’habitude. Il n’y a pas de signes avant-coureurs, rien en nous y prépare, on est pris de cours ! Peut-être que justement cela fait partie de ce feeling…

Ce jour-là nous étions juste partis en fin de matinée faire une chasse aux œufs à la cueillette locale avec des copains. Rien d’autre n’était prévu… On leur a proposé de déjeuner à la maison, car c’était juste a coté… Puis un coup de fil d’autres copains « vous faites quoi aujourd’hui ? » et hop nous voilà partis après le goûter chez les copains, squatter dans le jardin et finir la soirée sur un jeu de société. Rien d’extraordinaire me direz-vous. Oui, mais voilà, c’est bien là mon souci, c’est si difficile à expliquer car ce n’est que du ressenti, et chacun vit les choses à sa manière…  En tout cas, c’est sûr, pour moi, ce fût une belle journée.

une belle journee une belle journee